17 janvier 2008

journée chômée


Ce midi était programmé un contrôle électrique des installations, prévu "entre 12h30 et 13h30". Tous les serveurs, bases de données, etc sont arrêtés 'proprement' dès 11h30 et redémarrés progressivement en début d'après midi, provoquant une gène non négligeable pour tout le monde.

...Mais je suppose qu'effectuer ces tests le samedi coute plus cher que de demander à chacun un "coup de collier" pour compenser une ou deux heures de boulot perdues !

Sauf que cette année, ça a merdé : impossible de rétablir le jus à 13h.

Une après midi à jouer au flechettes, à discuter du dernier jeu pour la Wii, ou a improviser un basquet-corbeille à papier, ça doit pas être très bon pour les comptes ... en espérant du mieux pour demain .

A 17h, nous recevons la consigne pour le lendemain : se renseigner avant de venir ! Et le comble, une adresse web pour obtenir l'info ... hébergée sur le site perso d'un de mes collègues.

Pour une multinationale de l'informatique ça frise le ridicule le plus complet. Mais bon, on est tellement content d'avoir fait de belles économies sur le coût du contrôle électrique.