22 septembre 2008

Lors du Google Developer Day, une session (la plus technique) était consacrée à Chrome, et plus précisément à son moteur JavaScript très sophistiqué visant à obtenir (enfin) de très bonnes performances en JavaScript. La concurrence avec SquirrelFish (projet similaire de WebKit) a été évoquée, et il est surprenant que Google, tout en investissant sur WebKit, n'ait pas vu venir ce projet et préféré faire cavalier seul.

Quoi qu'il en soit, SquirrelFish relance la guerre des bench et des records avec une nouvelle version "extreme", encore plus mieux. Google v8 va t-il réussir à surenchérir ?
Qu'est ce qu'on gagne dans tout ça ? Tout d'abord, la démonstration que du code JavaScript PEUT être rapide. Si l'équipe de Firefox doit se tâter pour choisir son futur moteur JS, c'est surtout du côté d'Internet Explorer que la pression va monter :

Jusqu'ici l'utilisateur lambda n'avait pas trop de raison d'abandonner son IE, installé par défaut (le "par défaut" étant un atout d'une puissance sans égal). Parmi les quelques curieux qui ont entendu parler de Firefox aux infos comme record du logiciel le plus téléchargé, 1% (?) pourront aller jusqu'à l'installer pour voir. Actuellement, ça ne changera pas leur vie et il garderont leurs habitudes. 

Mais demain ? Si Firefox lance et exécute leur webmail "orange" (ou alice ou neuf ou ...) en trois fois moins de temps que leur vieux IE, là ça pourrait donner des idées. IE8 n'a donc pas d'autre choix (IMHO) que de développer un moteur JS raisonnablement performant.

Qui gagnera la course à la rapidité du JavaScript ? Les utilisateurs !