13 mars 2009

Grails rocks !

Sur mon projet actuel, d'une taille assez colossale, tout (et même le reste) est configurable, si bien qu'il faut une appli de gestion de la conf qui à elle toute seule est déjà une belle appli web.

Les données de configuration qui sont manipulées sont des entités JPA manipulées ailleurs. J'ai donc fait un essai du côté de Grails, que je n'avais fait qu'éffleurer précédement sans rentrer dans le vif du sujet. En quelques heures, j'ai une appli fonctionnelle pour gérer mes données JPA !

Grails permet de définir son modèle en Groovy mais s'accomode très bien d'un modèle "legacy". Les metadonnées Grails (selon une syntaxe de closure Groovy très compactes) peuvent en effet être déportées dans des classes compagnon suffixées "Constraints". Ma belle entité JPA Habilitation peut donc rester 100% java (Groovy fait encore un peu "geek") sans m'interdire de l'utiliser dans une belle application Grails.

Groovy fait son chemin dans le monde professionnel. Les IDE le supportent de mieux en mieux (même Eclipse s'y met, c'est dire :p), les frameworks et plugins pour Grails se multiplient. Reste à le rendre "acceptable" pour nos décideurs ... et paradoxalement ce n'est pas le plus facile. J'ai donc une astuce : plutôt que de coder en Groovy mon application JEE ultra-stratégique holala faut surtout pas prendre de risque avec un truc de geek, j'intégre le support de la JSR 241. C'est la même chose, je sais, mais bizarement ça ne sonne pas pareil ;)

4 commentaires:

Arnaud a dit…

Et il y a même un mini support de maven, nativement intégré à la 1.1. coooolll

Juan a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
nicolas deloof a dit…

Par pitié, le Livre Officiel des Origines Félines c'est www.loof.asso.fr

Blog de Thomas COUSIN a dit…

"Intégration du JSR-241" ... je me note ça dans un coin, je trouve ça très bien vu.