17 novembre 2009

JEE6, il revient (et il n’est pas content)

Non ce n’est pas d’un remake du retour de la momie, mais de la session University animée par Antonio Goncalves et Alexis Moussine-Pouchkine qu’il s’agit.

Nous avons tous crachés dans la soupe JEE après s’être englués dans les EJB 1 et 2. Le but de cette session est donc de nous réconcilier avec ce modèle, à grand renfort d’humour et de démos.

JEE6 fait déjà le constat de l’échec de la génération précédente dont plus personne ne veut. On met donc toutes ces vieilles spec en @Deprecated (“pruned”) et on fait quelque chose de plus moderne, léger et flexible. Ensuite, JEE6 réutilise le modèle de Profiles, déjà utilisé par J2ME. Le profil Web typiquement permet à un serveur Resin d’être certifiable JEE6 sans pour autant embarquer toutes les API de la plateforme.

Les démos enchaînent la mise en oeuvre des concepts JEE6, fortement basés sur des annotations. On retrouve de nombreux éléments bien connus sous Spring, mais cette fois standardisés dans la plateforme JEE.

D’où une question, que je vais essayer d’approfondir demain sur le stand SpringSource (les cadors ne sont pas encore arrivés) : Spring pourrait-il supporter les annotations EJB 3.1 (Lite), ou développer un conteneur EJB basé sur Spring, ce qui permettrait pour le développeur de passer d’un conteneur à l’autre sans changer de code ?

Dans quelques années, pourra t-on déployer des composants / une application conçue pour JEE6 sur un conteneur Spring (TC server ou je ne sais quoi qu’ils nous auront pondu d’ici là) sans modification de code ? A priori ça ne semble pas bien compliqué vu que toutes les fonctionnalités de ManagedBean, d’intercepteur et autres injection de dépendances sont déjà largement supportées par Spring. Un petit namespace ejb: ?

Eh les gars de Spring, ça ne vous tente pas de démontrer la “supériorité” de Spring en nous sortant un conteneur EJB 3.1 Lite de 15 lignes de code ;)