14 avril 2010

La licence la plus restrictive jamais imaginée ?


Une nouvelle licence vient de voir le jour, la plus restrictive jamais imaginée à ma connaissance (mais je peux me tromper)

Ce n'est pas de la GPL ou d'une de ses variantes, qualifiées de "virales" - terme qui semble taillé pour faire dresser les cheveux des DSI.

Ce n'est pas non plus d'une licence calculée au nombre de coeurs CPU, ce qui est pourtant un concept déjà assez étonnant qui oblige à acheter plusieurs machines là où une seule suffirait.

Non, je parle de la licence qui accompagne le lancement de l'iPhone de 4ème génération, licence qui dicte purement et simplement l'environnement de développement autorisé. Vous devez donc EXCLUSIVEMENT utiliser le SDK Apple et le langage de programmation ObectiveC pour avoir accès à l'AppleStore. Pas de traduction de langage, d'èmulateur ou d'interpréteur JIT, rien que du "made by Apple" et rien d'autre.

A ce rythme, la version 5 imposera de développer sur MacBook Pro 15" ou supérieur exclusivement, ou encore de disposer d'un abonnement internet d'un partenaire Apple pour uploader sur l'AppleStore, ou peut être de boire exclusivement de la Budweiser, qui sait.

Alors, oui, Apple dispose d'ergonomes de génie, d'un marketing à faire pâlir n'importe qui, mais faut pas pousser. Si c'est la seule arme de l'iPhone pour couper l'herbe sous le pied des développements compatibles iPhone + Android via un langage pivot, ça ne va pas dans le sens de belles applications innovantes et universelles à des prix accessibles.

4 commentaires:

ChristopheJ a dit…

Salut,

je vais faire mon "fanboy" de base et défendre Apple.

Une des explications données par Apple est qu'ils veulent empêcher le fait que tu développes ton appli pour plusieurs plateformes en simultané, entrainant un nivellement vers le bas de la qualité de l'appli.

Apple doit son succès à "l'expérience utilisateur". Je ne dis pas que toutes les applis de l'app store sont géniales mais je conçois qu'ils ne veulent pas voir le store envahi par de plus en plus d'applis qui n'exploitent pas à fond la plateforme car développées en Flash ou MonoTouch pour pouvoir aussi s'exécuter sur Android et WM7.

Une façon d'améliorer la qualité des applications est aussi de forcer les gens à investir pour leur applications au delà du simple temps de développement, investir monétairement (la licence de dev, la plateforme obligatoire) mais aussi en temps (apprentissage de l'Objective C).

Après il y a aussi sans doute une volonté d'Apple de ne pas tuer la poule aux oeufs d'or. Ce n'est pas une association de bienveillance, ils sont là pour faire de l'argent et tentent par tout les moyens d'en faire. Après s'ils font un excès de gourmandise, ils finiront au régime et perderont des parts de marchés.

nicolas deloof a dit…

On pourrait tout simplement imaginer qu'une application "full native" soit simplement meilleure que la même en mode "universel" et attire plus d'utilisateurs. Donc le nivellement par le bas me semble un très mauvais argument. Si une appli "universelle" marche bien, elle trouvera le financement pour être développée en spécifique.

C'est la même logique que de développer une appli en ActiveX ou en "standard". Quelles applis web ActiveX sont "meilleures", au lieu de "niveler par le bas" sur la base HTML+JS ?

En dehors de ce débat, il reste que c'est Apple qui dicte ce que les développeurs doivent utiliser (quelques soient leur raisons, officielles ou officieuses). Je n'ai jamais vu une telle contrainte. La prochaine étape pourrait être d'interdire le choix de l'IDE pour imposer leur propres outils de dev, éliminant toute émulation/concurrence sur ce marché - avec de bonnes raisons bien sûr :P

ChristopheJ a dit…

"La prochaine étape pourrait être d'interdire le choix de l'IDE pour imposer leur propres outils de dev"

C'est déjà un peu le cas... Des IDE Objective C, il y en a pas des piles. A part le XCode de Apple, je sais que JetBrains a un projet (CIDR), mais je n'en vois pas d'autre (à part des editeurs de texte...)

nicolas deloof a dit…

Ben justement, que dira Apple si il s'avère que l'outil de JetBrains est mieux que leur IDE ?

Seront-il prêt à admettre qu'il ne sont pas les meilleurs, alors qu'une petite licence bien dosée permet d'éliminer tous les concurrents ?