22 mai 2010

Le BreizhJug s'équipe

Au cours de ses deux années d'activité, le BreizhJug s'est équipé en matos audio-vidéo, en particulier suite à de nombreux déboires avec les salles "tout équipées" qu'on nous prête : micro HS, piles essoufflées, ...

Je profite donc de ce beau grand week-end - pendant lequel je suis bloqué à la maison pour garder les enfants pour cause de concours hippique - pour mettre un peu d'ordre dans tout ça avec un flight-case : tout le matos bien à l'abri et pré-branché pour fonctionner out-of-the-box. Moins de prise de tête à chaque session du Jug et de risque d'oublier un truc (mais où j'ai mis ce %#@! de câble USB ?).

Un petit détour par Leroy-Merlin et SonoWest et c'est parti !

Step 1 : Assemblage du socle du flight-case dans les règles de l'art pour contenir le matos

(les cales sur la photo serviront à fixer le récepteur du micro sans-fil qui est au format rack 19")


En dehors de la visite du chat du voisin qui a massacré ma peinture (et qui doit être un peu plus noir qu'avant maintenant), jusqu'ici tout va bien.


Step 2 : Ajustage du couvercle pour une fermeture fiable et solide
Le couvercle ferme la caisse en plaquant les éléments via des blocs de mousse, paré pour les risques du transport. Les fermetures "papillon" assure une fermeture à toute épreuve. Les poignées sont dés modèles de cuisine, plus pratique que les modèles "Flight" standard (j'ai de mauvais souvenir de mon époque Sono-Supélec avec la régie de 30kg...)

Dire que j'ai failli acheter une boite de 50 rivets en pensant que ça suffirait... 108 rivets de posés !
(et il en manque ...)

Step 3 : Aménagement pour l'installation à poste fixe du matos


de droite à gauche :
  • récepteur 4 micros HF 
  • console de mixage 6 voies
  • boitier de capture VGA
  • (manque) switch VGA deux caneaux (pour basculer d'un speaker à l'autre sans débrancher le câble et donc interrompre la capture)
Au fond à gauche la zone "alims", loin du micro HF et des câbles audio (-> "bzzzz").
A l'arrière la zone "stockage" pour les accessoires mobiles (micros main et serre-tête).

La disposition est bien, reste à faire une cloison de séparation AV/AR, de belles découpes dans une mousse "qui va bien" pour les accessoires, trouver une astuce de rangement pour les câbles, et fixer le tout.

Step 4 : Soigner les finitions (TODO)
  • pose d'une couche de moquette en fond comme amortisseur + esthétique plus "finie", 
  • colliers plastique pour bloquer les cables en position, 
  • casiers en mousse découpée "pile poil" pour le stockage des objets mobiles. NB : la mousse pour flight case est hors de prix, on va essayer de trouver un équivalent pas trop cher.


  • coinceurs pour les câbles afin qu'ils ne s'emmêlent pas pendant le transport : de bonnes vielles pinces à linge !
Step 5 : Tester en "live"

Rendez-vous le 7 juin pour la soirée Terracotta ! Et comme bon développeur, je laisse le soin à Julien de béta-tester ;)

2 commentaires:

Romain Carlier a dit…

Bjr, pouvez-vous me dire combien mesure ce flight ?
Je cherche à en faire un avec le même style, pour une autre config, (mixage d'image etc...). Ce que j'aime beaucoup c'est le fait qu'il n'y ait pas de bord sur le devant, grâce au couvercle pentu...
Bravo en tout cas. Je vais tenter de trouver qqn qui peut me faire ça...

Merci pour votre réponse

nicolas deloof a dit…

il fait 1m20 à peut près, la largeur du coffre de ma 206 en fait :)