19 novembre 2010

Dernière ligne droite ...

Dernier jour à Devoxx, les stands se démontent, beaucoup sont déjà partis. Les survivants se regroupent à l'étage au pied des salles pour un dernier café. Ce matin, la keynote sera consacrée aux attentes de la communauté sur l'avenir de Java, synthétisées après deux BOFs les jours précédents. Antonio s'y colle pour représenter les JUGs, quand on lui tend un micro il ne sait pas résister, pire qu'un gosse :P

Suivra l'enregistrement live des castcodeurs, en parallèle des quelques sessions qui terminent cette édition, et pour moi un retour express à la gare pour ne pas louper mon Thalys.

Ce que je retiens de cette édition :

  • la force de l'approche REST. Le programme de Devoxx a été mis à disposition via une API Rest, s'en est suivi une poignée de clients pour iPhones, iPad, Android, GWT, Flex, JSF+HTML5 (et pas JavaME, tiens?). Ce petit exemple montre que REST est peut être l'approche qu'on attendait de longue date pour découpler la présentation du métier, laissant chaque couche choisir sa technologie d'implémentation.
  • le Cloud, très présent sur cette édition même si j'ai suivi peu de sessions, avec des retours d'expérience de FaceBook et Twitter pour lesquels les volumétries tiennent du délire.
  • la communauté Java qui s'organise et Oracle qui a clairement appris à l'écouter. Après un passage à vide, la reprise du flambeau par Oracle semble donc bien engagé.


Rendez-vous l'an prochain pour Devoxx 2011, si je ne vous ai pas convaincu que c'est LA conf à laquelle il faut venir, je ne peux plus rien pour vous :P Pensez aussi à l'abonnement PArleys à 79€ pour voir ou revoir toutes les sessions.