15 novembre 2011

Live from #Devoxx

Je suis cette semaine à Devoxx, et non, je ne vous ferais pas comme l'an dernier un reportage live : je profite de la conférence pour rencontrer du monde et de toute façon je n'arrive pas à faire marcher le Wi-fi de l'hôtel, donc voilà, vous n'aviez qu'à venir :P


Cette année, Devoxx est aux couleurs d'Android et d'HTML5. Cela n'empêche pas d'avoir quelques sessions sur tout un tas d'autres sujets. Comme chaque année, le choix d'une salle est toujours un moment délicat, parfois de regrets. On a eu un "tools in action" sur Gerrit qui s'est vite révélé être un "slides in action". On a aussi eu une "university" de 3 heures pour laquelle le speaker annonce dès le début qu'il n'a pas matière à tenir la durée annoncée... Mais on a aussi d'excellents talks. On a un tools in action sur Arquillian avec deux slides torchés en 2 minutes puis 28 minutes de pure démo. On a une université sur l'évolution de Java (java7, langages dynamiques, fonctionnels, concurrence) très vivante et bien menée.

Pour en savoir plus sur les sujets, ils vous suffit de suivre #devoxx sur twitter ou les blogs des nombreux francophones qui ont fait le déplacement.

Devoxx c'est aussi de nombreuses rencontres et des échanges riches avec la communauté. C'est l'occasion de discuter avec l'équipe de développement de Terracota ou de Jetbrains, de débattre de l'adoption du Cloud avec les speakers de CloudFoundry.



C'est aussi l'occasion de quelques bières avec les membres des diverses communautés qu'on a pas l'occasion de croiser au cours de l'année. Les frenchies deviennent si nombreux qu'on est presque obligés de ne pas se donner rendez-vous trop explicitement via twitter au risque de se retrouver à 40 à l'entrée du resto.

Et puis, Devoxx c'est surtout la 10ème édition de la plus grosse conférence Java en europe tout en restant indépendante et bon-enfant. Ici, les speakers peuvent se permettre de développer live une application "Duct Tape Store" montrant pendant 3 heures l'utilisation de Java EE 6 pour afficher des femmes habillées d'un simple morceau de scotch d'emballage, mélangeant démonstration techno et légèreté. Ici on mange un casse-dale en compagnie de speakers prestigieux et on fait comme eux la queue au stand pour tenter de gagner un iPad.

Ce savant mélange, il est bien difficile à décrire, aussi ... vous n'aviez qu'à venir, na!

Update : quelques liens pour suivre en détail le déroulement de la conférence

http://finistjug.fr/2011/11/14/devoxx-jour-1-i/
http://www.touilleur-express.fr/2011/11/15/devoxx-2011-who-are-those-angels/