16 juin 2012

BreizhCamp, édition 2012

Et voila,
le BreizhCamp 2012 est terminé, et après une nuit de 14h, j'attaque l'encodage des 250Gb de vidéo.



Des sourires sur (presque) tous les visages, de très chaleureux remerciements, bref un joli succès.

Ce succès c'est celui de l'équipe qui a accepté de se plier à toutes mes volontés de dictateur. Je les en remercie !

Ce succès, c'est aussi celui des speakers qui ont donné de leur temps et de leur énergie pour préparer des sujets, parfois pour 3 heures sur scène, et eux aussi je les remercie !

Ce succès, c'est celui des communautés qui ont su s'entraider pour faire passer l'information, recruter des speakers pour notre call for paper, et profiter de cette occasion pour échanger et mieux se connaitre.

Ce succès, c'est aussi le votre, vous qui avez fait confiance à un gugusse qui raconte des âneries sur son blog et qui vous demande en plus 20€ pour une conférence dont le programme n'est même pas connu (20% des inscriptions on eu lieu avant même que le programme soit publié !).

gros succès pour l'atelier Git



Les points forts :

La qualité du buffet a fait l'unanimité. Il faut dire qu'on est en France, donc c'est un sujet sur lequel on est vigilant et l'estomac à son mot à dire ;) Notre traiteur a fait un travail remarquable et très apprécié, avec d'excellents produits, disponibles en quantité.



Le programme a également été apprécié, chaque session ayant trouvé son public. Nous avons à nouveau misé sur la diversité, investissement gagnant.

Enfin, le cadre a été apprécié par ceux qui faisaient le déplacement à Rennes spécialement pour le BreizhCamp. Comme quoi la pluie de vendredi ne vous a pas effrayé - note: comme l'an dernier et ses trombes d'eau, le lendemain samedi il a fait un temps magnifique ... comme quoi notre service de réservation climatique spécial touriste est extrêmement efficace.

Les points faibles :

Le WiFi est le sujet qui fâche. Pour la session "codelab AppEngine" cela a été un point noir, la session étant sauvée par le talent de ses animateurs. Pour les atéliers en général, cela a clairement été pénalisant à un moment ou un autre. Plus généralement pour participants twitophiles, cela a été un élément de frustration, au point que certains on confondu notre "keep-drop-start" avec un défouloir, avec un commentaire qui m'a particulièrement déplu, indiquant aussi que notre TShirt était trop marqué par la pub de nos sponsors. ok, désolé les gars, on a besoin de sous pour faire tout ça, promis l'an prochain on met 0 sponsors et l'entrée à 100 €. Bon, ceci dit, il faut bien quelqu'un pour jouer le rôle du #connard.

keep-drop-start, pour collecter à chaud vos impressions


Quoi qu'il en soit, le WiFi pour les participants est un sujet qu'il va falloir aborder avec l'ISTIC qui accueille le Camp, afin de voir comment nous pourrions bénéficier de leur fibre optique très haut débit tout en respectant les contraintes très stricte de leur charte de sécurité Internet. A étudier dès aujourd'hui pour 2013.


Antonio à aussi regretté le manque de Chouchen au buffet. S'il était arrivé la veille pour le "speakers dinner" on aurait pu le contenter ;) ... pour rappel, nous ne pouvons servir d'alcool dans les locaux d'un établissement d'enseignement public - il faut faire avec - et le coup du camion "galette saucisses" de l'an dernier a bien failli nous valoir une interdiction de séjour sur le campus.


Les points à améliorer concernent surtout les conditions d'inscription :

On nous demande par exemple des inscriptions pour un seul jour. L'idée nous a évidemment tenté, cependant cela crée une incertitude supplémentaire, sur la fréquentation et les commandes à effectuer en amont de la conférence. A réfléchir.

On nous demande aussi plus de places disponibles. Pour info, il y avait 20 personnes en liste d'attente, et le grand amphi qui limite notre capacité d'accueil était loin d'être plein jeudi matin. Il est sans doute possible dans ces condition de faire du "surbooking".

Le DIF est également un sujet assez obscur. Certaines entreprises ne demandent rien, d'autres m'ont obligé à rédiger un "programme pédagogique de la formation" et un questionnaire de "validation des acquis" ... Pour ceux qui ont utilisé ce droit, Zenika envera à l'eMail d'inscription le certificat de formation validant votre présence. Il faudra que l'on clarifie la procédure.

Nous n'imposons pas de template pour les présentations, contrairement aux grosses conférences, entre autre parce que cela impose un travail supplémentaire pour les speakers disposant déjà d'un sujet, et pour en avoir fait l'expérience, le changement de template sous powerpoint tourne vite à la catastrophe. Cependant de nombreux speakers aiment "localiser" leur sujet. Cas extrême, Vincent Massol nous a même développé le site de l'an prochain pendant sa session XWiki ! Aussi pour la prochaine édition nous mettrons à disposition des resources graphiques.

La signalétique a été aussi bien appréciée que mal comprise. Il semble qu'elle soit peu visible lorsque le hall est très encombré. A revoir

Enfin, on nous suggère d'adapter nos goodies pour les rendre plus spécifiques de la région ouest : K-Way, parapluie... ainsi qu'à envisager une green-conférence sans déchet plastique, concernant la quantité de gobelets plastique qui sont partis à la benne. Là aussi, des sujets à creuser !

Autre point à améliorer : nous n'avons que très peu de photos correctes de l'événement car mon appareil ne donne rien de bon avec un faible éclairage d'intérieur :'( - si, comme Alex, vous en avez fait, envoyez les moi.


Bref, BreizhCamp 2012 n'était PAS parfait,
... aussi une édition 2013 s'impose pour voir si nous arrivons à faire mieux !
heureusement, il y a le JugSummerCamp le 14 septembre pour nous montrer l'exemple ;)

1 commentaires:

Olivier a dit…

Qui peut se targuer de faire des trucs parfait :) ?

Bonne bouffe, bonnes présentations, bon accueil, franchement rien à regretter :)

Vivement l'année prochaine !