22 juin 2012

One Year at CloudBees

Et oui,  un an déjà passé chez CloudBees !



Cela fait en fait un an et une semaine, mais BreizhCamp oblige j'ai un peu laissé filer la date.

Mon bilan ?

J'ai rejoins une équipe exceptionnelle. CloudBees s'est entouré de pointures, et je me sens souvent bien petit, mais j'en prends plein les yeux. Vous connaissez buildhive ? Il y a quelque temps Kohsuke nous en parlait comme un petit projet rigolo développé pendant ses vacances. Et n'allez pas croire que c'est un cas isolé ;) Avec une équipe composée d'ex-SUN et d'ex-JBoss, on est servi.

J'apprends tous les jours, je découvre via l'activité support les méandres de Jenkins et ses multiples utilisations, ainsi que les mile et une subtilités de la gestion d'une plateforme Cloud. Je prend aussi un grand bol de DevOps chaque jour, avec comme guides Ben Walding (Mr infra chez codehaus) et Ryan Campbell (Architecte DEV@Cloud) . Je prépare un sujet dessus, j'espère avoir l'occasion de vous en reparler

Je travaille de chez moiAucun frais de transport ni temps perdu dans les bouchons, ça libère du temps efficace pour bosser. Sans perturbations, j'ai rapidement été impressionné par la productivité qu'on peut atteindre. Les premières semaines on été dures, car la concentration est telle qu'il faut apprendre à "quitter le boulot" le soir  et à se ménager des pauses (pause aspirateur, pause sortir les poubelles, ... :P). Depuis j'ai pris mon rythme, et - rassurez-vous - le contact de mes collègues ne me manque pas. J'ai troqué les discutions à la machine à café sur le dernier match contre une place dans l'association de parents d'élèves.  

Je travaille avec des méthodes légères. Je ne dirais pas "agile" parce que, télétravail oblige on est pas dans un cadre qui s'y prête et je m'attirerais les foudres de certains puristes, cependant l'équipe applique les principes d'auto-organisation, d'amélioration continue, de simplicité et de pilotage par la valeur utilisateur. Nous travaillons beaucoup avec Trello pour la gestion de tâches, IRC ou skype pour la communication. Il y a évidemment plein de choses qu'on devra expérimenter et améliorer, ou qui ne fonctionneront plus quand la société aura grossis, mais c'est un contexte qui change de MS Project.

Je suis libre de mon tempsJ'amène mes gosses à l'école chaque jour, je suis libre de mes horaires, et ça, c'est une régal. En gros, start-up oblige, il y a du boulot autant qu'on en veut, et le tout est de faire le maximum sur les tâches les plus prioritaires pour faire avancer le schmilblick. Ca veut aussi dire donner parfois de son temps en soirée (l'équipe étant fortement localisée aux US), ou le week-end, mais aussi pouvoir prendre une heure dans la journée sans prise de tête, ou aller prêcher la bonne parole dans les JUGs sans poser un RTT. 

Je peux (enfin) boire du bon caféJ'ai aussi un accès Internet qui dépote (et encore, j'habite en bout de ligne), sans proxy à la con. J'ai une vraie machine de développement, sans antivirus merdique et avec plus de 3.25Gb de mémoire - machine que j'avais déjà chez Orange, mais installée en douce. Par contre je n'ai plus de photocopieuse relieuse trieuse recto-verso couleur 200 pages/minutes. En même temps j'avoue ne plus en avoir tellement l'usage.

Je n'entre plus dans les cases de la sécu. J'ai été en arrêt une semaine pour une pneumonie et, clairement, bosser en France de chez sois avec une entreprise dont le siège est en suisse et la maison mère immatriculée dans le Delaware, ben s'est pas prévu dans le formulaire. J'ai pourtant un contrat de droit français, aussi je n'ose pas imaginer ce que ça doit être dans des cas plus exotiques.

J'ai fait de vagues progrès en anglais. Mon accent est toujours aussi pourri (je cite ma femme qui enseigne cette langue aux primaires et qui a un très bon niveau) mais l'oreille s'est affinée, et j'ai même apris quelques mots, comme "awesome" et "onward" :)

Bref, je rempile ;D


4 commentaires:

Sacha Labourey a dit…

Bravo Nicolas, on est très content que tu fasses partie du team!

Onward,


Sacha

Christophe Jollivet a dit…

Il nous manque l'information primordiale : télétravailles-tu en caleçon ? (juste pour faire fantasmer tes fans féminines)

Plus sérieusement, cela donne envie, j'ai fait du télétravail pendant 2 mois et je te rejoins sur deux point :
- gérer son temps comme on veut est formidable
- il faut parfois se forcer à décroché.
Pour ce dernier point, les enfants aident bien et parfois trop...

Eric Reboisson a dit…

bon anniversaire et bonne continuation Nicolas, merci pour ce retour d'xp.

Marco Semiao a dit…

Donc c'est bien possible de faire du télétravail :)

C'est vrai qu'en France, c'est accès compliqué...

Bravo pour cette belle expérience, j'e t'envie :)