22 octobre 2012

Oracle World

JavaOne, plus gros événement pour la communauté Java, se déroule en fait en marge d'un événement bien plus important : Oracle Open World ("oow" pour les intimes). Ayant un pass "Press" j'ai le privilège de pouvoir m'y promener, je suis donc aller voir de quoi il s'agissait.

OOW occupe les trois centres Moscone de San-Francisco, immenses centres de conférences, plus l'avenue qui les sépare et qui est recouverte par une tente/expo pour des démonstrations et salons privés.


Imaginez un peu le parc des expo porte de Versailles entièrement recouvert aux couleurs d'Oracle. Tous les hotels a proximités sont pré-réservés pour la conférence - a 1000$ la nuit. Le "petit" carré rouge en haut sur la carte c'est Union Square, qui est également annexé par Oracle pour installer un scène et des tentes VIP. le "petit" groupe violet/vert/bleu ciel en haut, c'est JavaOne.


Vous l'aurez compris, on ne parle pas des même dimensions. Une armée de bus fait la navette pour amener les conférenciers de leurs hotels au centre de conférence. L'une d'elle s'arrêtait devant mon hotel, la Kabuki à JapanTown, cependant j'ai vite compris qu'il valait mieux pour moi prendre les transports publics 20 mètres plus loin qui s'arrêtent pile devant le Hilton de JavaOne, plutôt que de poireauter 30 minutes pour ce bus climatisé qui passe d'abord par les Moscone - question de priorité !


 Le hall d'accueil de ces trois centres de conférence est à la hauteur de l'événement, entièrement recouvert d'affichages aux couleurs d'Oracle. Pénurie de peinture rouge à prévoir dans la vallée pendant quelques semaines.


 Dans le hall d'expo, énorme déception. Je pensais, vu l'étendue et la démesure de certains stands, qu'on aurait droit à de super goodies hors norme. Que nenni, un stylo à bille Accenture et un bonbon à la mente EMC, rien de plus.


Par contre, à ma grande surprise les exposants de ce "Oracle World" vont très au delà du monde informatique. On retrouve donc les partenaires techniques d'Oracle (éditeurs, service, ...) mais aussi tout ce qui va avec la population "Executive" qui se presse dans ces allées, comme par exemple un stand Emirates qui vous fait essayer le siège de la première classe de ses nouveaux A380 ! C'est comme si pour Devoxx on avait un stand "fnac" qui vous propose le tout dernier clavier ergonomique.

Dans le genre, le plus comique concerne le badge de Sacha Labourey, CEO de CloudBees. Avec son titre, il a eu droit à un badge "Executive Edge", qui lui permet :

  • d'avoir accès à Union Square pour les repas. A noter que, même depuis JavaOne, ça fait une trote et ça monte raide, alors qu'on mange tous les sandwich certes moins bons de J1, mais dispos sur place
  • d'être invité à un tournois de mini-golf sur le stand Adidas avec un sac de golf garni à la clé.



Vous l'aurez compris, OOW c'est un autre monde ... où tout est rouge