24 janvier 2013

parleys in action

Plusieurs personne me l'ont demandé, voici donc un petit guide de la façon dont j'effectue le montage pour les vidéos du BreizhJUG sur Parleys.com.

Tout d'abord, il faut évidemment enregistrer la conférence. Nous utilisons un caméscope à disque dur, équipé d'un micro bluetooth, qui permet de capter la voix des speakers, même quand ils tournent la tête (contrairement au micro main/cravate), et évite de trop capter le son de la salle. Nous avions précédemment un micro canon, mais ce système fournit un bien meilleur résultat.

Nous capturons aussi (parfois) la sortie VGA du speaker via un boitier vga2usb. La qualité est moyenne comparée à du matériel pro, mais bien meilleure que de filmer l'écran du vidéo-projecteur. Il existe aussi des soft à installer sur la machine du speaker pour capturer sa session, mais évidemment les speakers peuvent se montrer réticents, et on se demande toujours ce que ça va donner avec le double affichage.

Voilà, la session finie vous avez donc une (ou deux) vidéo à monter dans parleys, plus les slides du speaker (enfin, dans mon cas c'est plutôt quelque jours après car j'oublie toujours de les demander)

J'effectue le montage vidéo dans Adobe Première, parce que je connais pas trop mal ce (très bon) soft, et surtout parce que j'utilise le filtre "denoiser" pour retirer le bruit que je constate systématiquement sur la bande son.



Je ne sais pas pour vous, mais moi quand je regarde un talk en ligne, que la vidéo soit passable cela ne me dérange pas trop, mais si le son est pourri je crie au scandale.

Le montage sous Première me permet aussi de caler ma vidéo "vga" pour avoir la même bande son sur mes deux flux. Première me permet alors d'encoder tout ça en mp4, attention parleys n'accepte pas plus de 300Mo pour une session, aussi je suis souvent obligé de considérablement pousser les paramètres de l'encodeur pour tenir cette contrainte.

On passe ensuite dans le "publisher" parleys.

J'importe mes vidéos et les slides PDF par simple glisser / déposer. Publisher analyse les PDF et me propose chaque slide comme "asset".



Tip: Parleys dispose d'une option pour encoder la vidéo en mp4 depuis publisher, en respectant la contrainte des 300Mo, aussi vous n'avez pas forcément besoin de passer par la case "Première" que j'ai présentée ci-dessus.


Il ne reste plus qu'à placer les piste vidéos et à caller les slides un à un. Si on a une piste "vga", parleys dispose d'une identification des slides qui permet de faire ça en un tours de main (enfin, quand ça marche)



Il reste à choisir une image comme icone du talk, renseigner les métadonnées, puis uploader - le plus long avec l'encodage pour ce qui me concerne, depuis ma petite connection ADSL de campagne.

Et hop, en ligne.

2 commentaires:

Unknown a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
ehebert a dit…

merci pour ce howToDo que j'attendais avec impatience et qui repond à mes attentes. J' ai hâte d'essayer à mon tour.