19 novembre 2013

être speaker à Devoxx

Devoxx a toujours été pour moi LA conférence. Les locaux inégalables, l'ambiance bon-enfant, la diversité et la fréquentation en font un événement sans équivalent.

J'ai présenté ma conférence "Cloud Patterns" pour la première fois à Mix-IT, ce qui m'a permis d'en caller la durée. J'ai pu l'expérimenter en version EN_fr à GeeCon, la re-jouer à SoftShake et CodeurEnSeine et en peaufiner les détails. J'ai eu le temps de me faire à Keynote pour agrémenter mes slides d'effets graphiques sympas. Bref, c'est un talk rodé.

J'ai été retenu à JavaOne. Très franchement, après l'expérience GeeCon je n'étais pas spécialement stressé de faire ce talk devant le public américain. JavaOne c'est beaucoup de monde mais surtout beaucoup de petites salles. Et comme j'étais prévu en dernier slot la question était plutôt de savoir si je serais tout seul dans la salle...

Et il y a eu Devoxx.

Mon talk a été retenu, et c'est une grande fierté. Et malgré le rodage préalable, faire cette conf à Devoxx a suscité un trac important. Je ne saurais pas dire précisément ce que cette conférence à de si particulier, mais elle est clairement à part.

D'une part, il n'y a pas de "speaker room" et c'est volontaire : les organisateurs désirent que les speakers se mélangent à la foule et soient accessibles. De grandes tables permettent aux geeks en tout genre de bosser/hacker entre deux sessions, beaucoup de speakers en profitent et sont ainsi disponibles pour des questions complémentaires. Bref, un speaker à Devoxx est un Devoxian comme les autres

Il n'y a pas de "petite salle". Si on met de côté les deux salles des BOFs, les immenses salles de cinéma du Métropolis accueillent de 400 à 800 personnes. Evidemment on est pas sur qu'elles soient pleines, mais ça fait un effet non négligeable sur le speaker tout seul en bas.

Il ya les copains. Devoxx c'est à 2h de Paris et les Français y sont nombreux. On en repère un ou deux dans la salle malgré les projecteurs en plein tronche et ça aide bien moralement.

Il y a Stephan et toute l'équipe Devoxx, ultra disponibles à toute heure. Stephan a eu la gentillesse de venir me dire un mot juste avant mon talk - en fait deux : "bonne chance" et "évite les photos compromettantes". J'ai presque tenu compte de ses conseils.

Bref, être à Devoxx comme speaker, c'est quelque chose de spécial. C'est à la fois se sentir comme à la maison et dans la plus prestigieuse conférence de l'univers. De quoi se sentir à l'aise pour donner son maximum.






1 commentaires:

Michel DAVID a dit…

T'es toujours aussi barré :) Un jour j'arriverai à y aller à cette conf quand même!