28 juin 2017

Filmer un meetup ...

J'écris ce billet en réponse à l'article "filmer le web" de Thomas Gasc, vu que son blog ne permet pas de laisser de commentaires :P



Le BreizhJUG a été créé en 2008 et de nombreuses tentatives ont été menées pour assurer la captation, pour aboutir au setup actuel du BreizhCamp qui offre un super résultat mais au prix d'un investissement conséquent et d'un coût non négligeable.

Je ne vais donc pas vous faire une liste de matos, je comprend bien que l'idée ici c'est de faire avec les moyens du bord, et pas de cherche un sponsor pour l'acquisition d'un micro Sennheiser de concert à 1k€.

Il y a par contre quelques points que je note, et que je voudrais partager parce que je suis régulièrement moi-même dans un trois rôles : organisateur, speaker, ou "filmer".

1. Privilégier le son. L'image du speaker n'a pas grand importance, si le son n'est pas bon, personne ne supportera votre vidéo plus de 2 minutes. Thomas a d'ailleurs fait un autre article sur comment filmer avec un bête smartphone, j'en vois aussi utiliser de GoPro. Bref, n'investissez pas dans un super caméscope si vous n'avez pas déjà un bon micro. L'entrée de gamme est malheureusement décevant, il faut donc accepter d'y mettre des sous. J'ai de bons résultats avec un micro canon, placé en face du speaker. C'est pas trop intrusif (vs un serre tête) et ça donne un bon signal de base. L'autre option c'est le Lavalier "micro cravate", mais là attention pour avoir un bon micro il faut accepter d'y mettre des sous, et accessoirement ça suppose une transmission sans fil si vous ne voulez pas que le speaker se prenne les pieds dans un cable et arrache tout.

Ensuite, il faut un enregistreur. Les Zoom sont très bien, mais sinon une carte son USB et un enregistrement directement sur PC peut faire le taf. C'est juste plus encombrant. NB: les caméscopes grand public n'ont souvent pas d'entrée micro, et même avec les circuits audio intégrés sont souvent source de souffle, donc à éviter.

J'ai déjà vu un meetup ne capter que les slides et le son, et ne pas filmer le speaker. Ben au final la vidéo est tout aussi utile, même si elle manque inévitablement de vie.

2. Ne pas être intrusif. Exemple type : l'éclairage. Oui, pour filmer, il faut de la lumière. Et oui, pour que les slides soient lisibles, il en faut le moins possible. 

En tant qu'orga, je privilégie les gens qui sont venu physiquement au meetup, donc si la lumière les dérange je demanderai de la couper, tant pis pour la captation (de toute façon, voir 1.)

En tant que speaker, un spot dans la tronche ce n'est pas non plus très agréable. Un speaker chevronné sera un peu plus habitué, mais un novice peut être déstabilisé.

Le meilleur setup c'est de pouvoir décaler le speaker par rapport à l'écran, et de l'éclairer de côté avec deux projos plutôt directionnels et équipés de coupe-flux (les 4 plaques autour d'un projecteur de cinéma). Ca évite de tout lui balancer dans la tronche, ça fait une lumière plus jolie (la lumière de face écrase les ombres du visage) et les brise flux permettent d'épargner l'écran. 

Pour le BreizhCamp on a sorti les projecteurs de théâtre de 500W mais bien sur c'est €€€ et pas très portable, à la place sans investir beaucoup on peut bricoler un truc avec des petits projos LED.

Même règle de ne pas venir déranger le meetup pour ce qui est de la captation son (cf 1.) ou de la captation des slides, d'ailleurs ...

3. Capter les slides. Un speaker • euse qui parle avec les mains c'est sympa, mais un live coding sans voir le code c'est pas terrible. Filmer "large" pour capturer aussi l'écran de projection pose plein de problèmes, d'une part de luminosité, d'autre part de "piqué" (en général, c'est difficilement lisible).

La solution de facilité c'est le petit soft de capture qu'on installe sur le PC speaker. On va par contre à l'encontre de la règle 1., mais bon si le speaker est prévenu à l'avance ça peut être jouable.

Sinon, pour capter le signal HDMi on trouve aujourd'hui du matos adapté pour pas top cher. En gros, une carte blackmagic dans un boitier extension PCI sur USB-C, et on a un système de captation portable.

Attention à bien respecter le point 2: parfois le speaker a un setup exotique (un PC Windows 10 4k par exemple) et la captation merde. Dans ce cas, à meetup -2 minutes il faut accepter de laisser tomber la captation pour que le public puisse profiter du meetup, tant pis c'est la vie voilà.


4. Collaborer. J'avais dit qu'on ne parlerais pas matos et pourtant j'ai pas arrêté. Du coup se pose une question simple : les organisateurs de meetup - qui ont la plupart du temps des sponsors - peuvent-ils contribuer à l'achat de matériel ? Un éclairage soigné du speaker est nécessaire pour la captation mais peut être aussi utile de manière plus générale pour baisser la lumière générale et avoir des slides bien nets tout en gardant un speaker bien visible même du fond de la salle. 

De ce que je comprend (j'ai pas eu l'occasion d'en discuter de visu) Thomas débarque dans un meetup et se propose de filmer. Cool. Par contre les contraintes techniques apparaissent du coup au dernier / mauvais moment. En discutant plus en amont avec les orgas pour aménager un peu le meetup il est possible de mieux gérer tout ça et d'éviter ces mauvaises surprises. 


Bref  si vous voulez filmer un meetup, déjà essayez ! Ce qui précède ce ne sont que des conseils après plusieurs années de merdages répétés et de mauvais choix. Ne soyez pas forcément trop ambitieux, mais gardez les règles ci-dessus en tête. Je vous propose d'ailleurs cette progression :


  1. Commencer par un bon enregistrement son. Accompagné du lien slideshare ça peut déjà être sympa. Style podcast. Si vous êtes courageux vous pouvez alors faire un montage slides + son. Ajoutez un écran d'intro avec la photo du speaker ça lui fera plaisir :P
  2. Essayer de capturer la sortie vidéo ou de trouver un soft acceptable par vos speakers. J'ai pas de recommandation, perso j'ai horreur de ça (j'ai eu un gros plantage une fois, merci).
  3. Filmez le speaker et faite un joli montage picture-in-picture comme les pros. 
Vous le voyez, dans cette recette, filmer le speaker c'est le dernier point, la cerise sur le gateau. Essayez donc de déjà faire un gateau sympa avant de vous embarquer dans des trucs compliqués et intrusifs.

Notez bien que je parle de captation de meetup ici, pas d'interview, vidéo d'ambiance, etc. Ca c'est un tout autre sujet :D



0 commentaires: