20 juin 2007

De annotations partout !

Après le fichier XML en pagaille, on voit fleurir le annotation à tout faire. ApectJ, Hibernate, JPA, Spring, EJB3, ... n'en jettez plus !

Le code source risque de devenir rapidement un foutoir d'annotations. Pourtant il est vrai qu'il est plus naturel de déclaré qu'une référence à la datasource est @Autowired (injectée automatiquement par Spring) que d'aller chercher le bon fichier XML pour l'éditer...

Il faudra apprendre a trouver le juste équilibre. Lors de la conférence sur JPA (persistence des données) le présentateur à clairement différencié les méta-données modèle (tel attribut est la clé primaire, tel autre une FK) qu'il aime déclarer comme annotations et les méta-données de persistance (tel attribut correspond à telle colonne en base) qu'il préfère laisser dans le XML, ne serait-ce que pour se laisser la liberté d'avoir plusieurs bases pour un même modèle.