20 juin 2007

POJO par ci...

"Plain Old Java Object", soit "à mort les EJB!" et retour à la programmation orientée objet.
Un coup d'oeil à notre code : des classes "métier" vides et des "services" de milliers de lignes.

Une démo de refactoring complet migrant d'un vilain "transactional script" vers un tout beau modèle OO démontre que ce n'est pas une fatalité et qu'il y a toujours moyen d'améliorer le code. Quand au coût de cette pratique
  1. L'appoche étant incrémentale (refactoring sans aucun impact fonctionnel) on peut investir dessus par petites touches
  2. Un code léger et lisible est évolutif, donc moins couteux a maintenir, mais surtout plus lisible. Combien coute de devoir maintenir un "expert" historique du projet juste parce qu'on ne comprend rien au code en place ?
Ca fait partie des choses "à mettre en place dés lundi matin"...