31 juillet 2008

règlement à l'amiable

Hier soir j'ai passé deux heures dans les locaux de l'Ordre des Architecte pour négocier une résolution à l'amiable du conflit qui m'oppose à Mme B... sur la rénovation de ma maison.

De mon point de vue, 11% de dépassement du budget, un retard conséquent (2 ans depuis le lancement du projet), une méthode purement pifométrique, une comptabilité pitoyable, et enfin une communication minable pour une transparence nulle.

Le médiateur qui s'est chargé du dossier a été très bon, ramenant le calme et ne cherchant pas à enfoncer l'un ou l'autre tout en soulignant les torts respectifs. On s'en sort donc avec une sorte de "50/50" de marchand de tapis, mais au moins l'affaire est close.

Heureusement que ce genre de situation ne nous arrive jamais à nous, Architectes Java ;-)