14 septembre 2010

La face B des JUG

En tant que JUG-Leader je suis confronté à un cas de conscience : j'ai des tonnes d'idées, mais pas assez de temps pour tout faire. En particulier, l'organisation de "grosses" soirées-conférence me bouffe la majorité de mon temps. Il existe pourtant une autre dimension dans un JUG : l'aspect communautaire, celui qui nous pousse à donner de notre temps pour recevoir autant sinon plus de la part des autres membres.

Au détour d'un ParisJug j'ai rencontré les JavaDuchess. Comme probablement une majorité d'entre vous je ne comprenais pas bien le sens de ce groupe. Défendre le droit des femmes dans un monde machiste ?

JavaDuchess n'est pas un mouvement féministe. Bien sûr il s'agit de montrer que les femmes aussi ont leur place dans un monde technique et de couper court à toutes ces petites réflexions qu'on a tous fait un jour ou l'autre, parfois sur le ton de la plaisanterie, parfois avec moins de tact.

Pour vous expliquer ce que représente JavaDuchess, la métaphore qui me vient à l'esprit c'est la "face B" :

Quand vous achetez le best-of de Sting and The Police, vous trouvez sur le premier CD les incontournables Roxane, Russians, Message in a bottle et compagnie. Mais à côté de ce CD dont les titres ont fait le succès du groupe et qui passent encore en boucle sur toutes les ondes, il y a le second CD, les "faces B". Tous les titres qui n'ont pas été retenu pour le "gros" album, des choses plus expérimentales, plus personnelles, plus intimistes, et dans pas mal de cas des petites perles qu'on écoute avec plaisir.

Les Duchess, c'est pour moi la face B des JUGs. Ce n'est pas un Virtual JUG à la développez.com, car la convivialité est un pilier du groupe, et les rencontres 'IRL" sont le meilleur moyen de souder l'équipe. Ce n'est pas non plus un JUG au sens traditionnel car il n'a pas de lieu physique précis et elles n'organisent pas des événements come ceux auquels vous êtes habitués. Par contre, en marge du JUG il y a de nombreuses actions qui profitent à tous et permettent aux Duchess de créer des liens forts et de prendre une place dans la communauté qu'elles n'auraient jamais obtenues individuellement (vous savez, le total supérieur à la somme des parties, tout ça).

Parmi les actions des Duchess que j'apprécie, (excusez moi les filles si j'oublie des trucs) :

  • Les rencontres avant/après JUG ! Convivialité, rencontre, échanges. De ce point de vue la mixité est une force pour assurer une super ambiance - hé oui, les réunions des Duchess n'est pas réservé au filles!
  • Le blog. Peu de gens ont le temps et la matière pour animer un blog et s'assurer un public significatif (pour en arriver là il faut troller à mort sur Maven vs Sonatype, et encore...). Ce que ne veut pas dire qu'ils n'aient rien à dire. Le blog des duchess est "collaboratif". Chacun(e) peut y publier un billet, demander de l'aide ou une relecture. Même si vous n'êtes pas technique, juste faire un compte rendu de la dernière conf c'est déjà très bien pour animer la communauté et "se lancer".
  • L'agenda, qui recense les événements et permet de savoir ce qui se passe dans le coin. Tiens, une soirée Agile ? Tiens, Julien Dubois refait sa pres' Spring en production au SUG ? Seul regret : que l'agenda ne soit pas géolocalisé pour nous offrir une vue mixant planing temporel et proximité géographique (qui se lance pour nous faire un mashup Google Maps + Google Agenda ?)
  • Les groupes de travail. Pour l'instant à ma connaissance uniquement autour de la certification SCJP, mais pourquoi pas d'autres sujets ? C'est toujours plus motivant de travailler à plusieurs.
  • Le "covoiturage". C'est déjà pas facile d'être la seule fille dans une assemblée de 50 mecs, alors pour se motiver à aller à une conférence de techos ... sauf si on trouve du monde pour y aller à plusieurs, des "copines" rencontrées sur le Net. Le concept ne se limite pas qu'au filles d'ailleurs : combien d'entre vous sont le seul de la boîte à aller au soirées JUG ? Combien passent pour des allumés en expliquant ce concept geekesque aux collègues - "Tu n'as pas assez de ta journée de boulot ?"

Probablement plein d'autres idées (sans compter toutes celles que j'oublie) à fleurir de ce côté. Des tas de petites choses, qui ne fonctionnement que grace au groupe, mais qui en font que la communauté Java fonctionne dans les deux sens, et pas juste un rendez-vous mensuel de conférence où l'on vient consommer sa dose de technique, puis "salut, au mois prochain".

PS : je suis désormais membre des Duchess moi aussi, si vous avez des idées pour mettre en place un truc à Rennes mais que vous avez besoin d'un coup de pouce, vous savez où me trouver.

4 commentaires:

Julien Ripault a dit…
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Julien Ripault a dit…

Nicolas Martignole a commencé une ébauche de jugevent-like en Play! Ca pourrait être intéressant d'avoir une plateforme commune aux jugs francophones pour faciliter la gestion des events, de les partager. Aussi au niveau des speakers cela pourrait être intéressant pour centraliser les speech possibles et mieux coordonner les tours des speakers. Au lyonjug on pensait essayer de faire un système pour que l'audience puisse laisser un commentaire sur les events. Enfin plein de petites idées qui pourraient être sympa. En plus cela pourrait rendre la tache plus facile à vous les bloggers connus pour relayer les infos des différents jugs :)

Olivier Chorier a dit…

Personnellement je rêve toujours d'un Clermont-Fd-JUG, si quelqu'âme pouvait m'entendre :)
Pour le mashup maps/agenda, il existe déjà plus ou moins sur la plateforme android. Quand j'ai un événement dans mon agenda, avec une adresse intégrée, je "clique" et la navigation se met en marche directement.
Tous les JUG sont en semaine et pas vraiment à côté, donc pour moi c'est pas possible les JUG.

nicolas deloof a dit…

@Julien pour le breizhjug on a monté Juggers.org qui utilise un agenda google et construit en GWT une liste des events à venir. C'en est resté là faute de temps. Pas de filtrage géographique par contre.

@Eric En effet, toutes mes excuses pour les membres de developpez qui prendraient mal mon appréciation. Disons que (je peux me tromper) l'objectif premier de developpez est de construire une communauté online, ce qui forcément induit des rencontres IRL pour les contributeurs. D'ailleurs, developpez a été le premier JUG de france et de longue date.
Par contre, sauf erreur, developpez n'a pas pour objectif de fonder des antennes locales et des actions "offline".