01 mai 2009

Retour à la case départ

Mon écart de langage envers le fondateur de Maven n'aura pas eu un grand effet. Quelques autres développeurs ont pris position (de manière plus "diplomate") mais les choses ne bougent pas pour autant.

En résumé :
1. Je me suis pris dans la face un "tu n'as committé que trois fois, et tout ce que tu as fait a du être rollbacké" - ça c'est pour me remettre à ma place.

2. "Maven c'est compliqué, c'est normal qu'on y comprenne rien à moins de s'y mettre à fond".  C'est une certaine vision de l'informatique qui s'exprime, je comprend qu'on ait du mal à se mettre d'accord en partant sur cette base.

3. "Va faire mumuse sur maven 2.x, de toute façon l'avenir c'est Maven 3". En un sens c'est presque rassurant, on va au moins pouvoir sortir des versions de maven 2 sans devoir attendre deux ans que ce soit prêt - c'est déjà assez compliqué comme ça !

J'ai bien proposé de rennoncer à mon accès SVN sur Maven si mon état d'esprit ne collait pas avec la "ligne du parti", mais ça ne change pas grand chose. Ce droit sur le trunk ne me sert de toute façon à rien vu que je n'ai tout simplement plus aucune idée de ce qui s'y passe.

Nous en restons donc là, et je vais effectivement essayer de participer plus activement à Maven 2.2. Reste que le développement des plugins Maven reste le moteur le plus significatif pour une grande majorité des committers, et certainement ce que les utilisateurs suivent / attendent le plus. Après tout, maven-core ne fait qu'exécuter ces plugins, peut importe s'il utilise le top-du-top de l'injection de dépendances !

8 commentaires:

Guillaume Laforge a dit…

Peut-être qu'il est temps de passer à autre chose ? J'ai l'impression que l'avenir de Maven n'est pas très brillant et que Jason ne se soucie pas beaucoup des utilisateurs et des committers. Passe à Gradle (http://www.gradle.org/) : flexibilité, lisibilité, puissance. Je suis biaisé, bien entedu, mais j'ai l'impression que Maven va droit dans le mur :-(

Stephane a dit…

Assez d'accord avec ton interprétation de la discussion sur la dev list.

C'est sûr que l'attitude de Jason n'aide pas mais je reste persuadé que c'est le travail autour des plugins qui va permettre de faire la différence.

Il y a des exceptions cela dit, genre le support des "skinny war" tant que le core n'est pas capable de gérer les dépendences d'un war "à la demande".

De là à tout balancer pour s'orienter vers un autre outil, il y a un pas que je ne ferais pas. Du moins pour le moment.

L'ami Sami a dit…

Le problème avec Maven est le même qu'avec des tonnes de librairies OpenSource qui ont vu leur succès en partie grâce à leur simplicité (qui a parlé de Spring?).
Ils cherchent à en faire une usine à gaz, au final 99% des utilisateurs n'utiliseront que 2% de leurs fonctionnalités.
ça fait des années que je m'évertue à dire que la philosophie de Maven a été pensée par des gourous pour des gourous...
Au passage, tu auras pu comparer la courtoisie des réponses entre les listes Maven et GWT. J'ai rarement vu les gens se crêper le chignon sur GWT-Contrib...

David Gageot a dit…

Je suis à 100% avec toi. Maven2 est basé sur deux mensonges: http://sunchic.free.fr/wordpress/index.php/archives/2009/05/03/maven2-detractors-are-right/

nicolas deloof a dit…

@David : commentaire un peu opportuniste il me semble :p

Je ne critique pas Maven sur ses aspects techniques mais sur la philosophie de sa "gestion de projet". En gros je trouve que Maven ne répond plus à l'esprit Apache et c'est ce qui me fait réagir.

Tu reproche à Maven
- ses métadonnées. Par définitions sont celles des projets qui les ont fournies. De mauvaises données ne donnent pas de meilleurs résultats avec ivy !
- son universalité présumée. Je l'ai vu utilisé pour des projets Java EE, Groovy, C, Javascript, GWT et Flex. Le même outil pour toutes ces plateformes ce n'est tout de même pas si mal. C'est vrai que pour des cas simples un script And (ou Gradle ou XXX) peut être plus compact, mais à la rigueur on s'en fout. ON est plus à l'époque du concours du programme qui tient en une seule ligne. Ce qui importe c'est d'avoir des projets cohérents et de ne pas être limité par l'outillage. J'ai écrit un plugin pour Websphere 5.0, il a depuis été utilisé sur 3 autres projets par simple "plug'n play". Ca me semble tout de même assez concluant, même si certains plugins sont clairement améliorables.

David Gageot a dit…

Pourquoi opportuniste ? J'ai lu ton post par retweet interposé et j'ai voulu exprimer à la fois mon support et mes griefs envers Maven. Décidément la communauté Maven n'est pas simple ;-)

nicolas deloof a dit…

"opportuniste" juste par ce que ce sujet sert de tremplin à pas mal de monde pour faire du "anti-maven", alors que ce n'était pas le sujet de base.

Mais ne te prise pas de commenter pour autant : expression libre ;)

David Gageot a dit…

Je cromprends. Si l'on considère que je fais de l'anti-maven. En fait, j'aime bien critiquer l'ordre établi et me poser des questions sur le pourquoi de la frustration de certains envers Maven. Comme nous critiquons mutuellement notre code au sein de notre équipe. Le code qui ment : il n'y a rien de plus dangereux. En même temps, c'est tellement compliqué d'écrire du code qui dit ce qu'il fait vraiment. Bon vent :-)